שיעורים הקבועים ברמח"ל


יום ג' קל"ח פתחי חכמה בשעה 20:00
יום ה' פרשת השבוע ע"פ הזוהר  20:30
יום ה' מאמר הגאולה 20:45
 

 


ניתן לצפות באתר בשיעורים על כל הספרים,
דעת תבונות ,
כללים ראשונים ,
קל"ח פתחי חכמה,
קנאת ה' צבאות.

 

זמני התפילות בימות החול

שחרית -נץ החמה
מנחה - 13:00
ערבית - 19:00

להצטרפות לרשימת התפוצה ולקבלת עדכונים

הצטרף
Nom du produit:La Voie de D.ieu
Prix conseillé:27.00€
Notre prix:25.00€
T V A:Y compris la TVA
Frais d'expédition:3.00€
Délai de livraison:22 (Jours ouvrables)
Période de garantie:0
Nom du fabricant:L'Institut Ramhal

Ajouter au panier 


Plus d'info
DEREKH HASHEM OU LA VOIE DE D.IEU DE RAMHAL
 
Derekh Hashem ou La voie de Dieu
présenté par le Rav Mordékhai Chriqui
Fondateur de l'Institut Ramhal à Jérusalem
Auteur d'une vingtaine d'ouvrages sur le ramhal et d'une dizaine de traductions des textes fondateurs du Ramhal en français, dont le Messilat Yécharim.
 
Ramhal, initiales de Rabbi Moché Hayim Luzzatto (1707-1746) est né à Padoue et décédé à Tibériade. Il est sans doute l'un des maîtres les plus prolifiques et les plus innovateurs que le Judaïsme ait connu. Kabbaliste et logicien, talmudiste et poète, moraliste et grammairien, théologien et dramaturge – telles sont les facettes apparemment antinomiques de la personnalité exceptionnellement riche de ce géant de la Tora.
Mais le Ramhal est d'abord le plus grand érudit de la Kabbale qui a pensé la véritable dimension ésotérique en termes rationnels. Poursuivi pour ses idées le Ramhal était contraint de signer un aveu en 1735 à Francfort, lui interdisant d'écrire et d'enseigner la kabbale. Il se rend à Amsterdam où il est accueilli royalement. Dans cette ville il peut enfin retrouver une vie plus sereine et il compose des œuvres ayant trait, non pas à la Kabbale directement, mais à l'éthique et à la foi. Ici il établit les fondements authentiques de la Foi Juive à partir de toute la somme du judaïsme – la Bible, le Talmud, le Midrash et la  Kabbale - dans un livre unique en son genre : Derekh Hachem ou La voie de Dieu. Ce livre inspirera tous les grands maîtres de la Tora : des dizaines de commentaires ont été publiés sur le Derekh Hashem afin de relever les perles de ce livre inouïe.  Dans ce livre qui reflète un discours manifestement philosophique présentant les grands thèmes de la théologie juive, le Ramhal dévoile la Sagesse cachée, qui était réservé qu'à une élite du peuple juif. Dans un langage clair et très concis le Ramhal nous transmet les principes de la Foi juive qu'aucun maître n'a réussi à définir depuis Maimonide. En effet après l'époque maïmonidienne et celles des philosophes juifs du moyen-âge, les concepts et idées du judaïsme influencées par la pensée aristotélicienne ont du subir une grande métamorphose avec la propagation de la kabbale depuis le 13ème siècle. Aussi avec l'avènement capital de la kabbale de Safed (16ème siècle) se trouve–t-elle révolue. Ramhal est ce géant de la Tora qui a réussi a synthétisé aussi bien l'enseignement exotérique que l'enseignement ésotérique, incluant toutes les facettes de la pensée juive. Cet ouvrage se fonde exclusivement sur l'exégèse biblique, talmudique, midrashique et surtout kabbalistique (Zohar, Arizal etc.). Peu de référence à Maïmonide et rien de la philosophie occidentale à l'exception de la logique (in introduction). Dans Derekh Hashem, Ramhal crée le premier code de la théologie juive selon la kabbale, c'est une construction magistrale, insurpassable par la profondeur des décisions et des déductions, géniale de brièveté et de clarté, qui laisse de côté tout ce qui est argumentation et discussion dialectique.
 
 
1. STRUCTURE DU LIVRE
Notre livre comprend une introduction et quatre paries:
Introduction : Dans son Introduction le Ramhal nous présente une apologie de la Logique et de sa nécessité pour comprendre et saisir les concepts en général. L'auteur expose les rudiments de la Logique afin de saisir convenablement les concepts et les principes généraux d'une science. A la fin de son introduction le Ramhal nous met en garde que c'est selon les principes de la Logique qu'il a écrit son livre pour nous présenter "clairement les principes de la Foi et du service de Dieu… ce livre te permettra alors de trouver la Sagesse divine dans toute la Tora et ses exégèses…. Ainsi tu devras être scrupuleux dans la compréhension de ce texte en mémorisant les connaissances… ne néglige aucun détail de crainte d'occulter une notion fondamentale… j'ai intitulé ce livre Derekh Hashem – la Voie de Dieu, écrit l'auteur, car il s'agit de l'ensemble des voies de Dieu, telles qu'Il nous les a révélées par ses  prophètes et transmises dans sa Tora. Ce sont les voies par lesquelles Dieu dirige le monde et ses créatures".  
Il existe quatre parties dans ce livre :
Dans la première partie (cinq chapitres), l'auteur nous expose : 'les fondements de l'existence' : de l'existence de Dieu, la création et son but, l'homme et sa destinée.
La seconde partie (sept chapitres), traite de la Providence de Dieu ainsi que des différents modes de la direction divine du monde. 
La troisième partie (cinq chapitres) de ce livre analyse l'âme humaine ainsi que le summum qu'elle peut atteindre la prophétie.
La quatrième partie (neuf chapitres) révèle le véritable travail de l'homme – l'étude de la Tora, l'amour et la crainte de Dieu, le Chéma, la prière, le service divin périodique, les fêtes, etc. - en tant qu'associé de Dieu dans le Tikoun Olam – la réparation du monde.    
 
 
2. PERIMETRE COUVERT
 
La pensée du Ramhal est d'abord centrée sur la Hanahga – la Direction divine du monde. La majeure partie de son œuvre expose tous les principes de la direction divine ou plutôt les modes de la direction divine : cela peut être une base pour la compréhension de l'histoire : l'historiosophie. Pour lui la véritable connaissance de Dieu passe par la connaissance des rapports que Dieu a avec la création et les créatures. Sa théologie  (Théo logos) diffère avec celle d'Aristote qui préconise une science de l'Essence. Dans la kabbale comme dans Derekh Hashem la connaissance de Dieu se réfère aux relations que Dieu a avec sa création. Néanmoins dans le premier chapitre (Ière partie) l'auteur parle aussi de Dieu en tant que 'Etre premier, ancien et Éternel, Son existence est une existence simple et non complexe, Il est complet dans toutes les perfections, Unique et Souverain'. Cependant à partir du second chapitre (Ière partie) nous sommes devant le Créateur du monde; et d'abord pourquoi le monde? Le Ramhal répond : pour octroyer le Bienfait à ses créatures. Ce Bienfait se traduit par la possibilité qu'à l'homme d'atteindre la proximité, voir l'adhésion avec Dieu.  Toute la création reflète cette structure nécessaire pour permettre à l'homme d'atteindre, selon son bon vouloir, l'Éternel. La liberté (même restreinte) étant, il est donné à l'homme de saisir 'les éléments de la perfection' qui lui permettront d'atteindre son but, et du coup de s'éloigner des 'lacunes', qui sont les imperfections éloignant l'homme du but ultime.  Toute la création reflète uniquement ces deux aspects : les perfections et les imperfections, tous deux procèdent de Dieu, les uns émanent de Sa Présence et les autres de la dissimulation de cette Présence. L'homme reflète par son âme et son corps cette organisation, son âme émane de la Présence divine elle-même, et son corps de cette dissimulation du divin. Dans le chapitre trois, l'auteur nous parle de la fonction réparatrice de l'âme qui permet par les bonnes actions (du corps) de purifier ce dernier et du coup réparer le monde aussi.
Dans la seconde partie de son livre le Ramhal nous expose la direction divine du monde qui ne reflète pas le but seulement de maintenir la subsistance des êtres créés, mais surtout de les ramener à la complétude. Donc même si la direction de la justice (récompense et punition) est présente dans l'histoire, la direction du tikoun, de la réparation, prédomine sur tout. Elle agit continuellement pour 'rassembler les hommes parfaits afin de les diriger vers l'éternité' (II,2). En plus la Sagesse suprême a subdivisé le tikoun du monde selon les différents hommes conformément à un plan très subtil et approprié à chacun. En somme chaque homme a sa part dans les épreuves du monde et dans la guerre avec le (penchant au) mal, c'est son fardeau et en même temps sa fonction' (II,3) dans le grand Tikoun du monde.
Dans la troisième partie, l'auteur nous révèle le grand mystère de l'âme humaine. L'âme n'est pas perçue seulement avec ses facultés sensitive, imaginative, et cognitive, elle possède une dimension suprême qui lui permet de se rattacher aux racines transcendantales jusqu'au divin; ce qui la rend responsable pleinement de ses actes. L'apogée de l'âme est d'atteindre la prophétie, mais ici la prophétie n'a pas comme rôle de nous offrir l'avenir des évènements, mais l'épanchement du flux divin sur l'âme. Cet épanchement se traduit par la connaissance sublime des choses embrassant la totalité de la réalité perçue.      
Enfin la quatrième partie expose le véritable travail (service) de l'homme dans ce monde : la Tora, la prière, les bonnes actions ont un même rôle : le Tikoun du monde. L'ablution des mains, le talith, la matsa, la lecture du Chéma' etc… n'ont qu'un seul but amener l'homme et le monde à la complétude (IV,6,5).   
 
 
 
3.  LE  VRAI MESSAGE
Le message principal de Derekh Hashem est que l'homme a une part primordial dans le Tikoun Olam. Dés qu'il est né, l'homme reçoit sa fonction exceptionnelle et unique dans l'arrangement du monde. Les hommes conscients de leur but font partie du rassemblement des hommes parfaits, qui par leurs actions exceptionnelles révèleront l'Unité absolue de Dieu – c'est là le Bienfait.
 

למידע ופרטים נוספים

© כל הזכויות שמורות ל- מכון רמחל 2015 ©
FacebookGoogle+Twitter